homeemailprintcliquez pour partagerEnglish

Maladies rénales

Reseau Renal de L'Ontario » Maladies rénales
 

Une maladie rénale chronique (MRC) diagnostiquée signifie qu’il y a au moins trois mois que les reins ne fonctionnent pas comme ils doivent le faire pour éliminer les déchets et les surplus de liquide du corps. Le problème est souvent causé par des maladies qui s’attaquent aux filtres rénaux (néphrons) et les endommagent. Une MRC peut évoluer sur plusieurs mois à peine ou pendant une période qui peut atteindre 25 à 50 ans.

CKD has been defined as the presence of kidney damage, or a decreased level of kidney function, for a period of three months or more as defined by structural or functional abnormalities, with or without a decrease in the glomerular filtration rate, or a glomerular filtration rate less than or equal to 60 ml/min/1.73 m2 for 3 months or more1.

Qu’est-ce qui cause une MRC?

Que font les reins?

Les reins constituent surtout un système de filtrage pour le corps :

  • ils régularisent la composition du sang
  • ils maintiennent à un niveau constant le volume d’eau et de sels dans le corps
  • ils éliminent les déchets du corps

Les reins jouent aussi d’autres rôles :
  • ils régularisent la tension artérielle
  • ils stimulent la production de globules rouges
  • ils maintiennent les concentrations de calcium, de phosphate et de vitamines D afin de protéger la santé des os

De nombreux processus morbides différents causent les MRC. Certains touchent les reins seulement tandis que d’autres atteignent les reins dans le contexte d’une autre maladie systémique. Une MRC peut aussi découler d’une occlusion ou d’un traumatisme, et être causée par des médicaments comme les chimiothérapies contre le cancer, les médicaments contre le rejet et les anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Maladies rénales primitives

  • glomérulonéphrite/glumérulosclérose
  • néphrite interstitielle
  • vasculite limitée au rein

Autres problèmes qui peuvent inclure une MRC

  • diabète, types 1 et 2
  • lupus et autres vasculopathies du collagène
  • vasculopathies
  • infections (hépatite B et C, VIH, post-streptococcie, e-coli)
  • cancers (myélome multiple, lymphome, leucémie, tumeurs du sein et de l’intestin)
  • problèmes héréditaires comme syndrome d’Alport et néphropathie polykystique de l’adulte (NPKA)

Évolution des MRC

Les maladies qui touchent les reins s’attaquent principalement aux unités de filtrage (néphrons) et inhibent leur capacité d’éliminer les déchets et les surplus de liquide. Les premières lésions aux reins provoquent une scarification. Les néphrons qui restent s’adaptent donc en travaillant davantage (hyperfiltration). On croit qu’il en découle des dommages à long terme qui peuvent aboutir à la proteinuria, et à une MRC évolutive. Au stade 5, les patients ont besoin d’une thérapie de remplacement rénal (dialyse ou transplantation).

La rapidité avec laquelle une MRC évolue d’un stade au suivant (ce qu’on appelle la « vitesse d’évolution ») varie selon les maladies sous-jacentes, la présence ou l’absence de comordibités (autres maladies), les facteurs démographiques (situation socioéconomiques, origine ethnique, âge, sexe) et des facteurs génétique2

Le déclin de la fonction est souvent inévitable, mais il peut être lent (s’étendre sur des années ou même des décennies) ou plus rapide (sur des semaines ou des mois) : tout dépend de la maladie ou de la lésion sous-jacente et des traitements fournis.

Références
1 La Fondation Canadienne du Rein Qu'est-ce que l'insuffisance rénale ?
   http://www.kidney.ca/page.aspx?pid=930 .

2 Post, T, G Curhan, J Forman, B Rose, 2010. Overview of the Management of Chronic Kidney
   Disease in Adults. UpToDate (En anglais seulement).